Un peu de salé

Purée à la tomme de Savoie

Comme vous avez pu le constater, je n’arrive plus à mettre le blog à jour aussi souvent que je le voudrais, mais je continue quand même, car je n’arrête pas de cuisiner pour autant ! En plus je me suis trouvé une acolyte de décoration de gâteaux à l’américaine donc des essais sont en préparation. En attendant je vous propose un plat hivernal qui fait du bien quand il fait froid dehors, comme cette semaine à Lyon : une purée à la tomme de Savoie et aux lardons, ça cale bien.

Purée maison à la tomme de Savoie

Ingrédients pour 6 personnes :

500 g de pommes de terre
100 g de lardons fumés
250 g de tomme de Savoie fraîche
20 cl de crème fraîche liquide
sel, poivre du moulin

Préparation :

Commencez par faire cuire les pommes de terre lavées, épluchées et coupées en morceaux dans votre cocotte minute pendant 10-15 minutes. Mettez les lardons à dorer dans une poêle et, pendant ce temps, écrasez les pommes de terre à la fourchette.

Placez une casserole sur feu doux avec les pommes de terre et les lardons. Salez, poivrez, ajoutez la tomme coupée en dés et la crème fraîche puis remuez jusqu’à obtention d’une purée homogène.

Versez le tout dans un plat bien chaud et servez aussitôt avec une salade à l’huile de noix.

Verdict : Je vous conseille de servir des petites portions de cette purée à la tomme car c’est très bon mais assez riche ! Avec une salade bien fraîche ça passe tout seul en tout cas. 

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Ce blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie. Et comme les passions c'est fait pour être partagé, je vous invite à me suivre dans toutes mes aventures...

Laisser un commentaire

15 commentaires

  • Moi ça me tente en tout cas ! Le mélange des aveurs du jambon de pays, du fromage et de l’ail, on doit avoir une haleine d’enfer après mais ça doit être un délice !

  • Il faut juste éviter les distributions de bisous juste après.
    Celle que j’ai mangé dans une chambre d’hôtes dans le Cantal était très campagnarde, délicieuse mais hot, hot, hot. Les pommes de terres étaient sautées dans le beurre aillé, la tomme rajoutée au dernier moment dans un genre de très grande poêle montée sur un trépier et tout cela était cuit au feu de bois dans une cheminée. Typiquement le genre de recette que tu ne peux jamais refaire à l’identique de retour chez toi. Mais j’essayerai cet hiver avec ta version écrasée de pommes de terre. Nettement plus légère!!!

  • Valentine, rien qu’à lire la façon dont c’est préparé j’en rêve ! J’adorerai faire ça dans ma future cheminée !

    Virginie merci, j’avais perdu l’adresse de ce site !!! Y’a des trucs géniaux pour Halloween, c’est dommage que je ne l’ai pas retrouvé avant ! Bon, du coup je vais me manger pour Noël )

    Avis aux amatrices !

  • pas tant que ça …

    Non, ça ne se mange pas sous forme de « purée homogène », se sont des pomme de terres rissolées que tu écrase légèrement et sur lesquelles tu fais fondre ton fromage (le tout à la poëlle) tu as ainsi une petite croute légèrement croustillante tout autour…hmm!!!
    et surtout ……c’est pas vraiment savoyard!!! ; )

  • Ça me fait penser au coup où dans « un diner presque parfait » le gars avait fait un truc qu’il avait appelé gratin dauphinois… sauf que dedans il avait mis du reblochon et des lardons, c’était donc une tartiflette ! MDR le sacrilège pour moi qui suis dauphinoise ! Donc sophiesopie je comprends !

  • Toutes vos recettes ont vraiment l’air extra. Merci de nous les faire partager. Je commence moi même un blog mais je n’ai pas encore beaucoup d’article.

    un grand merci encore pour tous vos petits secrets (notamment les recettes starbucks)

    a très bientot!!!