Petit-déjeuner et goûter

Confiture poires Gewurztraminer

Je continue sur ma lancée en mode hamster (je fais mes réserves pour l’hiver) avec cette confiture. L’idée m’est venue en lisant le post de Pauline qui a fait une merveille : de la confiture de mirabelles au Gewurztraminer ! J’avais bavé dessus à l’époque mais je ne l’avais pas réalisée de suite. Alors comme la saison des mirabelles est passée, j’ai cherché à les remplacer par des poires. J’ai évidemment conservé le Gewurzt car c’est mon vin préféré. Voici donc ma confiture poires Gewurztraminer.

confiture-poire-gewurztraminer

Vous savez, quand on aine pas le vin, la première chose à laquelle on s’essaie, c’est le vin blanc, plus abordable que le vin rouge. C’est comme ça que j’ai goûté les vins blancs d’Alsace et que j’en suis tombée amoureuse ! Résultat : aujourd’hui dans la cave il y a deux côtés : les rouges de mon chéri et mes petits blancs (Muscat, Sauternes, Grave, Gewurzt…)

Pour la recette du pain d’épices c’est par ici !

Mmmm… J’adore cette recette de pain d’épices, elle me fait vraiment penser à Noël, c’est comme si je me transportais directement en Alsace pendant la saison des marchés de Noël ! Et puis vu le froid polaire de ces derniers matins, un bon thé et du pain d’épices au petit déjeuner c’est génial pour commencer la journée.

Ingrédients pour 3 pots :

6 poires Conférence
50% du poids des fruits en Gelsuc
25 cl de Gewurztraminer (vendanges tardives pour moi)

Préparation :

Commencez par laver et peler les poires. Enlevez le trognon et coupez-les en morceaux. Faites macérer les fruits pendant au moins deux heures dans une casserole avec le Gelsuc. Pensez à remuer régulièrement.

Vous pouvez ensuite faire cuire les poires  :  ajoutez le Gewurzt et faites cuire jusqu’au premier bouillon. Contrôlez la consistance et remettez à cuire si cela n’est pas suffisant. Pour mon premier essai avec le Gelsuc je me rends compte que ça prend beaucoup plus vite…

Une fois la confiture cuite, passez-la au mixeur plongeant si vous ne voulez pas de morceaux puis versez-la dans des pots ébouillantés. Retournez vos pots sur un linge et réservez la tête en bas jusqu’au lendemain.

Verdict : La saveur du Gewurzt, très délicate, est un pur bonheur pour le palais ! Je retrouve les arômes de ce vin que j’aime tant. Je vous conseille de déguster cette confiture avec une tranche de pain d’épices toastée, pour vous transporter tout droit dans un marché de Noël alsacien.

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Le blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie.

Laisser un commentaire

19 commentaires

  • C’est chouette ces petites réserves pour l’hiver, il n’y aura pas un seul petit déjeuner sans avoir de quoi mettre sur ses tartines! Cette confiture a l’air bonne comme tout, ça fait longtemps que je n’en ai pas réalisé à la maison…

  • Rhaa, moi j’apprécie le vin rouge aussi, mais je reste également fidèle à mes premières amours : les vins doux! Et le gewurtz, j’adore! Alors ta confiture…Ahlala, je la verrai bien même en salé, sur des petits toasts de foie gras (j’ai des envies de Noël en ce moment!)!

  • chefNini : Je confirme : l’association est divine )

    carochococo : Merci pour le compliment !

    Pich : Si tu aimes le Gewurzt tu seras surprise de voir à quel point on le retrouve dans la confiture ! C’est très subtile mais quand on aime ça, on le sent tout de suite ! Elle est vraiment délicieuse cette conf’

  • d’ores et déjà le pain d’épices me fait de l’oeil, ici on en est fan alors faut que l’essaye ! pour la confiture c’est une assocition des plus originale, je ne connais pas du tout, ce serait l’occasion !

  • Quelle bonne idée!

    J’avais tenté la confiture de poires à l’Earl Grey mais je suis sûre qu’avec du Gewurz, ça doit être extra! Je retiens l’idée!

    A ce que je vois, nous avons exactement les mêmes goûts pour les vins, par contre je rajouterais à ta liste le vin jaune et le vin de paille: un régal!

  • Talonshautscacao : Mmmm… des mille-feuilles, j’adore ! Mais je n’en ai jamais mangé des salés !!

    MmeGourmande : C’est officiel j’ai trop envie d’être cet hiver ! Je suis allée à Ikéa tout à l’heure et j’ai vu des décos de Noël, ça m’a trop donné envie !

    Nadia : Excellente idée avec le thé Earl grey, j’adore ça en plus ! Et je suis tout à fait d’accord avec toi pour le vin jaune et le vin de paille, donc on a définitivement les mêmes goûts ! A Noël y’a deux ans j’avais fait une poularde au vin jaune et aux morilles : une pure tuerie !!!

    Loukoum°°° : Moi j’aurais bien goûté la tienne avec les mirabelles mais c’est mieux que rien ) Et ça va vraiment super bien avec le pain d’épices !!

  • Il ne manque plus que le foie gras et là … tu meures. ( de plaisir )

    L’année dernière c’est avec de la confiture de poire que je l’ai mangé. Il paraitrait que des toasts de pain d’épices c’est trop bien.

    T’es dans les tons du nouvel an c’est bon.

    *YAM*

  • les gammes de vins blancs sont bien plus intéressantes je trouve que les vins rouges. souvent mal aimé des hommes, le vin blanc est cependant bien plus subtil je trouve que le vin rouge. J’aime bcp un gewurtz Marc Tempé qui sent littéralement la framboise, la rose et le litchee. etonnant. trop cher pour en faire une confiture mais j’apprécie bcp ta recette