Mousses, glaces, crèmes, verrines...

Crème brûlée fève tonka

Un jour le chef d’un restaurant m’a dit, « pour une bonne crème brûlée il n’y a pas de secret, il faut des œufs, du sucre et de la crème » ! A ce moment là j’étais en train de manger sa crème brûlée à la lavande qui était juste divine et je n’ai plus jamais essayé d’autre recette. Oubliez donc toute tentative de crème allégée, lait ou autre substitut, moi la crème brûlée je l’aime riche et gourmande, comme cette crème brûlée fève tonka.

crème brûlée fève tonka

Vous allez me dire que c’est une recette ultra simple oui mais je me suis aperçue que plusieurs recettes classiques que je fais très régulièrement ne sont pas sur le blog et j’ai eu envie de corriger cette erreur parce que tout le monde n’est pas fan des layer cakes ou des desserts élaborés.

Pour faire de l’original il est nécessaire de maitriser les classiques et comme j’aime beaucoup faire des inserts crème brûlée dans mes entremets, je me suis dit qu’il fallait que je vous mette ma recette de référence pour une bonne crème brûlée.

Ici j’ai choisi de la parfumer à la fève tonka mais elle peut être à la vanille, à la pâte de pistache, à la pâte de cacahuètes, à la pâte de noix…

Ingrédients pour 4 personnes :

450 ml de crème entière
1 à 1,5 fève tonka râpée
100 g de jaune d’œuf
100 g de sucre en poudre

+ sucre pour brûler

Préparation :

Préchauffez votre four à 100°C.

Râpez la fève tonka dans une casserole, ajoutez la crème et faites chauffer. Pendant ce temps, fouettez les jaunes avec le sucre. Une fois la crème chaude, filtrez-la pour ne pas avoir de gros morceaux noirs d’écorce dedans et versez sur le mélange jaunes+sucre en fouettant. Placez les 4 moules sur la grille de votre four et versez l’appareil à crème brûlée dedans. Enfournez pour 1 heure à 100°C, les crèmes doivent être prises sur les bords mais tremblotantes au milieu. Laissez tiédir puis placez au frigo jusqu’au moment de servir.

Juste avant dégustation, saupoudrez généreusement les crèmes de sucre en poudre et brûlez-les au chalumeau. Attention à ne pas rester trop longtemps au même endroit car le sucre brûle et noircit vite. Attendez quelques minutes le temps que le caramel durcisse et forme cette croûte caractéristique et dégustez.

Verdict : J’ai choisi de mettre 1,5 fève de tonka dans ma crème brûlée et on sentait vraiment fort son parfum, si vous voulez quelque chose de plus subtil, n’en mettez qu’une seule. La texture de la crème est fondante, ça contraste bien avec le craquant du caramel. Essayez les parfums que je vous ai suggéré, vous ne serez pas déçus (noisette ou noix hummm…).

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Le blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie.

Laisser un commentaire

11 commentaires

  • Bonjour,
    Merci pour cette recette!
    J’ai un problème avec les crèmes brulées, mon chalumeau ne doit pas être assez puissant je pense parce que ca ne brule pas assez. Ca a plutot tendance à réchauffer la crème que faire durcir le dessus.
    Je pense m’en racheter un autre du coup…
    Peux-tu m’indiquer quel chalumueau tu utilises?
    merci beaucoupl
    Lila

  • Ah moi aussi ça m’a fait pareil avec mon cake au pesto que je viens de publier, un classique basique inratable que j’ai cherché sur mon blog…alors que je n’avais jamais écrit le billet! La simplicité est parfois bien meilleur qu’un dessert alambiqué, la crème brulée est une de mes gourmandises préférées quand bien même je m’éclate à réaliser des entremets plus complexes, du coup je vais noter ta recette pour l’essayer 🙂

    • Oui c’est clair, des fois c’est des recettes tellement classiques qu’on ne pense même pas à les publier ! Tu me diras ce que tu en penses, moi j’aime bien la faire en réduits (juste coulée dans un flexion ou autre petit moule en silicone et posée sur un fond de tartelette).

  • J’adore la crème brulée ! Merci de la recette. Par contre, pour les ingrédients … pas nécessairement ! J’ai eu l’occasion au Japon de découvrir une crème brulée au tofu à la place de la crème, et bien c’était encore meilleur que la recette originale. Du coup c’est une bonne alternative pour les personnes qui aiment ce plat mais ne supporte pas le lactose :).

    • Ah mais moi je donne juste mon avis sur comment elle doit être faite pour me plaire. Après c’est vrai qu’on utilise très peu le tofu en France (moi en tout cas). Sur le blog je n’ai qu’une recette de mousse au chocolat au tofu soyeux par exemple.

  • Je découvre ton blog et je vais revenir c’est sûr !
    Moi aussi j’aime la simplicité et cette crème brûlée est juste parfaite ! J’aime bien aussi avec du citron mais avec la fève tonka ça doit être délicieux !