Feuilletés et pâte à choux

Millefeuille gingembre et poivre Timut

Avec le Paris Brest, le millefeuille est l’un de mes desserts traditionnels préféré. J’aime les jeux de texture et, en général, je suis servie avec ce dessert. Le feuilletage croustillant associé à une crème onctueuse et gourmande, rien que d’y penser j’en ai envie ! En tant que marraine je me devais de trouver un thème sympa et le millefeuille me semblait pouvoir parler à tout le monde. Moi je suis partie sur un millefeuille gingembre Timut un peu original, avec un feuilletage croustillant sous forme d’arlettes.

Les arlettes sont de fins rouleaux de feuilletage qui ont été coupés en tranches puis aplatis et cuits entre deux plaques pour rester bien fins.

logo-bataille-food

Pour cette Bataille Food #46 j’ai eu la chance d’être désignée marraine par Caroline du blog Bœuf Karotte. La créatrice de la Bataille Food c’est Jenna du blog Bistro de Jenna. Le principe c’est que chaque mois, la marraine ou le parrain choisit un thème avec deux ingrédients imposés. Le premier mercredi de chaque mois, à 18h, les participants publient leurs recettes. La marraine ou le parrain s’occupe ensuite de regrouper toutes les participations dans un tableau Pinterest. C’est elle/lui aussi qui désigne le prochain organisateur.

Ma participation

Millefeuille gingembre Timut

Quand j’étais chef de partie en restauration, j’avais imaginé un baba au rhum façon mojito et mon chef m’avait montré comment faire des arlettes à la menthe. Ce sont de fines feuilles de feuilletage ultra croustillantes, parfait pour faire un millefeuille minute. Pour la crème j’ai choisi une crème pâtissière au gingembre et poivre de Timut.

Le poivre de Timut, originaire du Népal, n’est en réalité pas un poivre mais une baie, la baie de Timur. Petite et marron, on la surnomme « poivre pamplemousse » car son nez rappelle vraiment le pamplemousse ainsi que le citron et les fruits exotiques. Il n’est pas très piquant mais il a une belle longueur en bouche et se prête bien aux utilisations en pâtisserie. Il se marie très bien avec le chocolat, les fruit et le gingembre, c’est avec ce dernier que j’ai choisi de l’associer.

Vous pouvez réaliser ce millefeuille gingembre Timut avec du feuilletage fait maison ou non, ça marche avec les deux. Pour des raisons de facilité j’ai acheté mon feuilletage.

Print
Un délicat millefeuille fait de fines couches de feuilletage caramélisé et d'une crème gingembre et poivre de Timut

Millefeuille gingembre et poivre Timut

  • Auteur: Valérie Décoret
  • Préparation: 45 minutes
  • Cuisson: 15 minutes
  • Total: 1h hors refroidissement
  • Pour combien ?: 2 personnes
  • Catégorie: Dessert
  • Cuisine: Pâtisserie française

Description

Un délicat millefeuille gingembre Timut avec de fines couches de feuilletage caramélisées.


Ingrédients

Les arlettes

  • un rouleau ou 300 g de feuilletage pur beurre
  • sucre en poudre
  • sucre glace

La crème pâtissière au poivre de Timut

  • 250 g de lait demi écrémé
  • 25 g de jaune d’œuf
  • 50 g de sucre en poudre
  • 25 g de poudre à crème
  • un morceau de gingembre de 1 cm
  • poivre de Timut (ou baie de Timut)
  • 15 g de beurre doux

Préparation

Les arlettes

  1. Prenez un morceau de feuilletage carré ou rectangulaire. Saupoudrez-le de sucre en poudre et roulez-le de manière régulière pour avoir un beau boudin. Mettez-le au congélateur pour qu’il durcisse. Quand il est assez ferme pour être coupé en tranches sans s’écraser, sortez-le du congélateur et détaillez-le en tranches de 0,5 à 0,7 cm de diamètre.
  2. Préchauffez votre four à 180°C.
  3. Faites un gros tas de sucre glace sur votre plan de travail, aplatissez-le et disposez 3 tranches (ou escargots) de feuilletage. Couvre d’une feuille de papier sulfurisé et aplatissez les escargots à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. On les veut plus longs que larges, je vous ai fait une petite vidéo rapide (désolée pour la qualité mais une vidéo vaut toutes les explications écrites).
  4. Placez votre feuille sur une plaque, couvrez d’une feuille de papier sulfurisé puis d’une autre plaque et enfournez 12-15 minutes à 180°C. On veut des arlettes bien dorées mais pas trop sinon ça apporte de l’amertume et c’est ce qu’on veut éviter.
  5. Une fois cuites, laissez les arlettes refroidir avant de monter le millefeuille.

La crème pâtissière au poivre de Timut

  1. Faites bouillir le lait, pendant ce temps, mélangez les jaunes, le sucre et la poudre à crème. Quand le lait bout, versez-en une partie sur le mélange jaunes+sucre+poudre à crème et fouettez immédiatement pour ne pas cuire les jaunes.
  2. Remettez le tout dans la casserole et portez à ébullition en remuant sans arrêt avec un fouet. Maintenez l’ébullition 1 minute 30, ajoutez le beurre, le gingembre râpé à la microplane et 5-6 tours de moulin à poivre pour le poivre de Timut. Mélangez bien puis débarrassez dans un plat, filmez au contact et placez au frigo jusqu’à complet refroidissement.

Montage

  1. Fouettez la pâtissière pour obtenir une texture bien lisse et mettez-la dans une poche à douilles munie d’une douille lisse de 0,5 cm de diamètre.
  2. Dans votre assiette, pochez 4 lignes de pâtissière, couvrez d’une arlette et répétez l’opération autant de fois que vous le voulez en terminant par une arlette. Dégustez de suite.

Notes

C’est surprenant comme saveur, on réalise vraiment que ce n’est pas un poivre quand on l’utilise en pâtisserie. Ça ne pique pas mais c’est une saveur fraîche et intense, une belle découverte !

Keywords: feuilletage, poivre timut, millefeuille

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Le blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie.

Laisser un commentaire

32 commentaires