Brownies, cookies, donuts, cake pops...

Petits sapins meringués et sablés au chocolat

Comme ça fait du bien de prendre le temps de faire de la pâtisserie à la maison et de préparer de nouveaux articles pour le blog ! Depuis que j’ai attaqué mon nouveau job de pâtissière de restaurant fin août, je n’ai pas vu le temps passer. Ma vie a énormément changé et jusqu’à maintenant je n’arrivais pas à tout concilier mais quelque chose me dit que ça va aller mieux maintenant.

Sapins meringués au chocolat

Je suis d’autant plus contente qu’on attaque la période que je préfère dans l’année et j’ai donc plein d’idées à vous faire partager. En attendant je vous laisse avec mes petits sapins meringués et leurs sablés au chocolat.

J’avais envie de quelque chose de simple mais mignon pour revenir ici en douceur et j’ai choisi quelque chose que vous pouvez faire rapidement si l’envie vous prend de faire de la pâtisserie un après midi. Vous pouvez même mettre les petits à contribution (oui , oui, les grands aussi).

J’ai eu l’idée de cette recette en voyant ça et depuis, je me suis dit qu’il fallait que je fasse la même chose mais avec une belle meringue suisse en forme de sapin et avec une super recette de pâte sablée, que d’ailleurs j’utilise au boulot pour mon dessert autour de la clémentine :

Dessert à l'assiette Autour de la clémentine, Château de la Commanderie

Verrine pâte sablée chocolat et crémeux agrumes, soufflé à la clémentine et clémentine confite aux épices

Ce dessert à la clémentine c’est un de deux nouveaux desserts à la carte du restaurant où je travaille, son petit copain c’est celui-là :

Dessert à l'assiette Macaron noisette carambar, Château de la Commanderie

Gelée de chocolat blanc, macaron noisette garni de ganache Carambar, tuile Carambar et émulsion cappuccino

Trêve de papotages, venons-en à la recette qui, elle, est tout simple. C’est donc cette fameuse pâte sablée au chocolat sur laquelle est poché un sapin en meringue suisse (pour cette fois je l’ai parfumé à la banane).

Ingrédients pour 20 sapins meringués :

La pâte sablée

Recette du blog Sot l’y laisse

230 g de farine T55
100 g de sucre glace
20 g de cacao en poudre (Extra brute Cacao Barry pour moi)
125 g de beurre bien froid
1 œuf moyen
une pincée de sel

La meringue suisse

240 g de blancs
480 g de sucre en poudre
Arôme Banana cream de LorAnn Oils

Préparation :

La pâte sablée

Au robot rien de plus simple : mettez tous les ingrédients secs dans la cuve et mélangez à basse vitesse avec la feuille. Une fois que tout est bien mélangé, ajouté le beurre coupé en cubes et laissez « sabler » c’est à dire que le beurre va enrober les ingrédients secs et vous allez obtenir une texture proche du sable.

Ajoutez ensuite l’œuf et mélangez, toujours à basse vitesse, juste ce qu’il faut pour que les ingrédients s’amalgament bien. Si vous travaillez trop votre pâte elle sera plus difficile à travailler par la suite. Aplatissez-la en un disque, filmez et placez au moins une demi-heure au frais.

Une fois la pâte bien froide, préchauffez votre four à 180°C puis formez des petites boules d’environ 2 cm de diamètre puis aplatissez-les au centre avec votre pouce. Répétez la même opération jusqu’à épuisement de la pâte puis enfournez 10-15 mn à 180°C.

Ce temps est indicatif car tout dépend de la taille de vos boules et de si vous les avez laissé figer au froid une fois que vous avez formé vos cratères ou pas. Laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les meringuer.

La meringue suisse

Mettez les blancs et le sucre dans le bol de votre robot et placez-le au dessus d’un bain marie. Fouettez sans vous arrêtez jusqu’à atteindre 60°C.

Une astuce : trempez votre pouce et votre index dans la meringue puis frottez-les l’un contre l’autre, vous ne devez plus sentir de grains de sucre, il doit avec complètement fondu. Une fois que c’est fait, ajoutez votre arôme et fouettez votre meringue à grande vitesse pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’elle soit ferme et brillante.

Montage

Transférez votre meringue dans une poche à douille munie d’une douille cannelée (une Wilton 2F pour moi) et formez vos sapins en formant 3 étages en décrivant un mouvement circulaire. Vous devez appuyer de manière continue et régulière sur la poche pour que ça soit joli. Décorez avec des vermicelles de Noël.

Verdict : J’adore le contraste entre le nuage de meringue suisse et le croquant de la pâte sablée, c’est tout simple à faire mais avec les petits vermicelles aux couleurs de Noël ça fait son petit effet.

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Ce blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie. Et comme les passions c'est fait pour être partagé, je vous invite à me suivre dans toutes mes aventures...

Laisser un commentaire

3 commentaires

  • Coucou Valérie 🙂

    Je suis une amie de ton frère, tu sais, celle qui a un gros problème avec les cheesecakes et qui pique toutes tes recettes ?! Voilà, celle-là 🙂

    Cette fois je m’adresse directement à toi, inutile d’y inclure le grand dadet ! Je voulais savoir si tu avais des idées de recette pour une bûche originale car je suis missionnée pour Noël ! Un truc à ma portée (débutante sans trop de matériel), avec des goûts simples mais des accords parfaits. Rien que ça 🙂

    Si tu en as envie et que ça facilite les échanges, mon facebook est Maë Subtil.

    Merci d’avance et à bientôt !

    • Hello Maë, ouiiiiii Rémi me dit souvent que t’as adoré mon dernier dessert 😉 Pour les bûches t’as le choix entre des associations traditionnelles comme choco-orange, marron-vanille… ou alors plus original avec des saveurs exotiques comme chocolat au lait-fruit de la passion, framboise-litchi…