Petit-déjeuner et goûter

Scones myrtille citron express

Dublin, New York, Londres… je suis en manque de voyages et chaque jour je me demande quelle pourrait être notre prochaine évasion. En attendant de pouvoir m’envoler pour une destination de rêve, je cherche le réconfort dans le Happy Friday Cooking de la semaine : des scones myrtille citron express.

scones-myrtille-citron-express

C’est une recette inratable qui vous prendra 15 minutes, cuisson comprise, idéal pour une envie subite d’Irlande !

Ingrédients pour 8 gros scones triangulaires :

Recette de Lauren’s latest

250 g de farine
1 càs de levure chimique
3/4 càc de sel
5 càs de sucre en poudre
le zeste d’un citron non traité
75 g de beurre très froid coupé en petits morceaux
200 g de lait
125 g de myrtilles fraîches ou surgelées

+ farine pour le plan de travail

Préparation :

Couvrez une plaque à four de papier sulfurisé. Préchauffez votre four à 200°C.

Mettez tous les ingrédients secs dans un saladier, ajoutez le beurre bien froid et travaillez à la fourchette jusqu’à ce qu’il soit réduit en petits morceaux et bien incorporé.

Ajoutez le lait et les myrtilles, mélangez et farinez (beaucoup) votre plan de travail car la pâte est très collante. Versez la pâte sur le plan de travail, formez une boule et placez-la sur la plaque du four. Aplatissez la boule pour former un disque (moi j’ai choisi une épaisseur de 2-3 cm) et coupez-le en 8 morceaux.

Enfournez pour 12 minutes à 200°C en surveillant pour que les scones ne dorent pas trop.

Dégustez tiède, c’est encore meilleur !

_IGP7183

Verdict : Très agréablement surprise par cette recette hyper rapide, se sont les meilleurs scones que j’ai pu faire. Ils sont moelleux, parfumés grâce au citron et c’est un bonheur de tomber sur des myrtilles. Je la garde pour la refaire avec d’autres parfums !

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Ce blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie. Et comme les passions c'est fait pour être partagé, je vous invite à me suivre dans toutes mes aventures...

Laisser un commentaire

28 commentaires

  • Sylvie : Alors, se sont des choses très différentes :

    – les cupcakes se sont des petits gâteaux cuits dans des caissettes, fourrés ou pas et glacés

    – les muffins c’est une pâte plus riche qu’on ne mélange que très peu lors de la préparation pour qu’elle reste bien moelleuse. Ils sont cuits directement dans des empreintes et pas décorés. On les mange au goûter ou au petit déjeuner.

    – les scones c’est anglais, et complètement différent des deux autres. Ils sont souvent aux fruits et on des formes plus libres. La composition et la préparation est aussi beaucoup plus simple. Les anglais en servent avec de la crème, du beurre et de la confiture mais on peut aussi en trouver des gros comme les miens à manger comme ça.

    Voilà, tu sais tout

  • Bonjour, je suis ton blog depuis quelques temps déjà; mais je n’avais pas encore poster de commentaires .
    Donc je me lance , ton blog reflète complètement la passion que tu as pour la cuisine. Bravo !
    Cette passion je la cultive aussi, et notamment pour tout ce qui est pâtisserie américaine donc autant dire que ton blog m’inspire!

    Alors j’ai une question , j’ai cru lire dans un de tes post que tu te lancer dans un CAP pâtisserie ? Je veux me lancer dans cette voie et souhaiterai me lancer aussi dans ce domaine mais en candidat libre , pourrais-tu m’en dire un peu plus la dessus ? ( démarches etc…) Merci & bonne continuation!

  • Pretty_S : Oui, oui, tu as bien compris, en septembre je commence un CAP pâtisserie, en candidat libre je trouve ça plus compliqué, il faut prendre des cours à côté et trouver des stages, c’est quand même un métier manuel donc ça ne s’apprend pas tout seul. Il faut appeler le centre de formation près de chez toi qui s’en occupe et voir s’ils peuvent te conseiller. En tout cas les livres c’est bien mais les cours et les stages sont indispensables, donc file à la recherche d’une école et d’un stage, c’est ça le plus dur à trouver sans convention de stage…

  • Je viens de faire cette recette et elle est complètement ratée. J’ai respecté scrupuleusement les proportions et il manque énormément de farine car la pâte obtenue est toute liquide. Je viens d’aller voir sur le site d’origine et il faut 2 cups de farine…..enfin c’est trop tard!!

    Je retenterai en regardant sur le site d’origine.

    Peut être pourriez vous faire la correction sur votre site pour que cela n’arrive pas à d’autres personnes.

    J’attend de sortir mes scones/gâteau du four!!

  • Krissy : De toute évidente il y a eu un problème pour vous mais ça ne viens pas des conversions ! 1 cup de farine classique = 120 à 130 g je vous invite à consulter les nombreux convertisseurs sur le net pour vous en rendre compte. La pâte n’est effectivement pas comptacte mais chez moi elle n’est pas liquide du tout…

  • Bonsoir,

    Mes scones sont complètement râtés. J’ai suivi la recette à la lettre si ce n’est que j’ai remplacé le lait par du lait ribot (lait battu). Les scones étaient tout plats et toujours pas cuits au bout de 20 minutes. Par contre, au moment d’incorporer les myrtilles surgelées à la pâte, la pâte s’est complètement colorée et les petits pains étaient tout mauves avant d’être enfournés. Cela a t-il pu empêcher une bonne cuisson?

    D’avance merci,

    Melany

    • Pour le lait ribot ça a pu changer la texture oui. Pour les myrtilles il faut les ajouter en mélangeant délicatement à la maryse, moi je n’a pas eu de soucis mais c’est aussi parce que c’est des fruits congelés que ça a coloré la pâte.

  • Bonjour,
    Même chose pour moi la pâte est trop liquide et j ai rajouté beaucoup de farine pour avoir un semblant de boule.
    Donc impossible de la couper pour former des triangles.
    J’ai déjà fait plusieurs fois ce genre de recettes et première fois qu il y a ce pb.
    La dose de lait est trop importante.
    Merci

    • Bonjour Hélène,
      Je n’ai pas eu ce soucis mais effectivement en diminuant la quantité de lait la pâte sera plus facile à travailler. Je vais corriger la recette. Bonne journée à vous.

  • Bonjour,

    Ca faisait longtemps que je cherchais une recette de scones américains à la myrtille et je suis tombée sur la vôtre qui m’a tentée.

    Je m’y suis donc essayée hier soir mais j’ai eu le même problème que Melany au-dessus, soit que mes scones sont restés tout plats et qu’au bout de plus d’une 1/2 heure, ils n’étaient toujours pas cuits.
    J’ai pourtant respecté scrupuleusement la quantité d’ingrédients et la préparation.

    J’ai utilisé des myrtilles surgelées mais je les ai bien égouttées pour que le jus ne rende pas la pâte trop liquide (ça m’était arrivé avec des muffins, je n’avais pas fait attention). Donc ma pâte n’était pas liquide par contre, j’ai pu former une boule et couper les parts sans trop de problème. Ca a juste été la cuisson et le rendu le problème.

    J’ai bien utilisé de la levure (comme indiqué) et pas de la poudre à lever, serait-ce ça que j’ai fais faux ?
    Ou alors parce que j’ai utilisé du lait écrémé et pas entier ?

    Je ne sais pas trop, si vous avez un conseil, je réessayerais.

    A noter que j’ai un four dans lequel il arrive fréquemment que je doive augmenter le temps de cuissons des recettes que j’essaie.

    • Bonjour Sybille ! Alors effectivement la levure chimique c’est la poudre à lever non ? Si vous avez utilisé de la levure de boulanger effectivement c’est la source du problème, sinon ça ne vient pas du lait. Je vais refaire la recette et je vais voir ce qu’il se passe, je n’avais pas eu de soucis du tout personnellement.
      Pour ce qui est de la température de cuisson oui ça peut jouer aussi mais là le problème c’est plus la pousse.

      • Ce n’est pas exactement pareil. La poudre à lever c’est plutôt pour les gâteaux et ça lève pendant la cuisson. La levure chimique, c’est plutôt pour le pain et il faut faire lever la pâte avant cuisson.
        Je vais donc tenter avec la poudre à lever plutôt que la levure chimique.

        A voir, mais je reste optimiste ! Surtout que la photo me fait tellement envie ! ^_^

        Merci d’avoir répondu si vite en tous cas.

        • De rien 😉 Et non, c’est l’inverse, la levure chimique c’est un agent levant qui commence sont action avant la cuisson en réaction au mélange des ingrédients. La levure de boulanger, au contraire, est pour le pain et les brioches et c’est elle qu’il faut faire lever avant la cuisson. C’est donc bien possible que le problème vienne de là. Moi je parle dans la recette de levure chimique de type Alsa, les petits sachets roses.

          N’hésitez pas si vous avez d’autres questions et sinon il y a d’autres recettes de scones sur le blog si vous voulez tenter !

          Bonne journée Sybille