Pains et viennoiseries

Brioche aux pralines roses

Cette recette illustre la petite « jalousie gourmande » qu’il existe entre mon chéri ici à Lyon et ma famille qui est à Grenoble. Quand j’y retourne j’ai l’habitude de leur raconter que je lui ai fait telle ou telle recette et leur réponse est toujours la même : « oui mais nous on a rien goûté ! ». Alors pour faire plaisir à tous mes gourmands, j’ai fait une première brioche aux pralines roses avant de partir et j’en ai refait une à Grenoble.

_IGP6987

J’ai poussé l’idée jusqu’à refaire la brioche dans le même moule que le mien, une chance que Maman-chérie aussi ai flashé sur le moule bundt cake de Nordic Ware !

La recette est la même que celle du chinois à la fève tonka et chunks de chocolat noir, je l’adore car elle est très moelleuse et pas sèche du tout (j’ai horreur des brioches étouffe-chrétien) ! J’ai fait une pâte nature, juste avec un peu de sucre vanillé et des pralines roses.

Pralines_roses

Ingrédients :

Recette de Omelette

55 g de beurre fondu
1 œuf battu
10 cl de lait tiédi
20 g de sucre en poudre (dont un sachet de sucre vanillé de 7,5 g)
1/2 càc de sel
260 g de farine
1 sachet de levure de boulanger

+ 200 g de pralines roses grossièrement concassées
+ quelques pralines entières

Préparation :

Mettez tous les ingrédients (sauf les pralines) dans la MAP et lancez le programme pâte (sans cuisson). Pendant ce temps beurrez généreusement votre moule (les pralines ça a tendance à bien coller) et concasser les pralines : mettez-les dans un torchon propre, formez un baluchon et tapez dessus à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Ne le faites pas au mixeur, ça broie les pralines vraiment trop finement or on veut garder des morceaux.

A noter que vous pouvez aussi pétrir votre pâte à la main si vous le désirez !

Une fois la pâte prête, ajoutez les pralines puis placez la pâte dans le moule et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud (mon four à 40°C c’est parfait).

Retirez le moule du four, préchauffez-le à 180°C puis enfournez pour 35 minutes en veillant à ce que la brioche ne dore pas trop (couvrez de papier aluminium si c’est le cas).

Dégustez tiède, c’est comme ça que c’est meilleur !

brioche-pralines-roses

Verdict : Comme vous pouvez le voir, la pâte de ma brioche a pris une teinte rose, c’est parce que j’ai incorporé mes pralines lors du pétrissage dans la MAP et du coup elles ont un peu fondu. Je vous conseille plutôt de le faire juste avant la deuxième levée. La brioche est moelleuse et gourmande avec toutes ces pralines, un délice, surtout quand elle est tiède !

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Le blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie.

Laisser un commentaire

9 commentaires