Gâteaux Les meilleures recettes

Fantastik mangue spéculos

Il y a quelques temps déjà j’ai découvert le concept de Fantastik de Christophe Michalak et ça faisait longtemps qu’une idée ne m’avait pas autant emballée. Je me suis donc lancée dans la création de ce Fantastik mangue spéculos.

Ma création le fantastik mangue spéculos et streusel noisette

Je ne fais rien comme tout le monde alors aujourd’hui point de chocolat ou de petits œufs ici, mais Joyeuses Pâques tout le monde !

Comme il le dit lui même c’est entre une tarte et un entremet, ça se compose d’une base (pâte sucrée, brownie, sablé breton…) et sur le dessus on trouve de magnifiques compositions aux multiples éléments.

La recette de mon Fantastik mangue spéculos

Alors j’ai eu envie d’en inventer un à mon tour et ça a donné ce Fantastik mangue spéculos avec un fond de sablé breton à la fleur de sel garni de chantilly mascarpone à la vanille, de mousseline spéculos, de crème de caramel, de dés de mangue et de streusel noisette.

Envie d’un Fantastik avec des saveurs différentes ? Essayez le Fantastik chocolat érable qui est une des recettes les plus consultées (et copiées !) du blog.

Ma mention complémentaire touche bientôt à sa fin donc je me suis mise à la recherche d’un travail et sur mon CV, en dessous de « pâtissière », j’ai choisi des mots pour me définir. Le premier d’entre eux c’est « créative » ; j’ai toujours le cerveau qui bouillonne d’idées, de recettes, de nouvelles inspirations et j’ai vraiment besoin de ça au quotidien pour avancer. Je pense qu’on peut dire que j’ai bien choisi mon métier, la création en pâtisserie c’est vraiment quelque chose que j’adore.

Du coup ce n’est pas étonnant que je sois fascinée par les Fantastiks et ce qu’ils arrivent à faire avec des crémeux, des gelées, des mousselines et autres fruits : de vrais tableaux plein de couleurs et de textures différentes. C’est frais, c’est beau et ça a l’air délicieux, c’est exactement ce que j’aime en pâtisserie : de la pure création !

Un Fantastik mangue spéculos facile à faire

Bon alors je sais, la liste des préparations fait un peu peur, mais il n’y a rien de compliqué et on peut préparer des choses à l’avance pour que le montage le jour J soit assez rapide. Vous pouvez modifier la recette mais c’est vraiment l’association de tous ces éléments qui fait que c’est le bonheur quand on croque dedans.

Print
Ma création le fantastik mangue spéculos et streusel noisette

Fantastik mangue spéculos

  • Auteur: Valérie Décoret
  • Préparation: 2 heures
  • Cuisson: 17 minutes
  • Total: 2h20
  • Pour combien ?: 8 personnes
  • Catégorie: Dessert
  • Cuisine: Française

Description

Ma création inspirée du concept de Fantastik de Christophe Michalak : le fantastik mangue spéculos. Il se compose d’un fond de sablé breton à la fleur de sel garni de chantilly mascarpone à la vanille, de mousseline spéculos, de crème de caramel, de dés de mangue et de streusel noisette.


Ingrédients

Le sablé breton (Recette de Christophe Felder)

  • 3 jaunes d’œuf
  • 130 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre mou
  • 200 g de farine
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 1 sachet de levure chimique

La crème mousseline spéculos

  • 250 ml de lait
  • 3 càs de pâte de spéculos
  • 75 g de sucre en poudre
  • 25 g de jaunes d’œufs
  • 30 g de poudre à crème (ou à défaut de Maïzena)
  • 50 g de beurre à chaud (beurre qu’on met dans la crème pâtissière chaude)
  • 50 g de beurre à froid (beurre qu’on utilise pour monter la crème pâtissière froide en mousseline)

Le streusel noisette

  • 50 g de beurre mou
  • 50 g de cassonade
  • 65 g de poudre de noisette
  • 50 g de farine T45
  • 1 pincée de fleur de sel

La crème de caramel

  • 250 g de sucre en poudre
  • 25 g de glucose
  • 175 ml de crème liquide

La chantilly mascarpone

  • 100 g de mascarpone
  • 100 g de crème entière liquide
  • 30 g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille

Pour le décor

  • 1 mangue bien mûre

Préparation

Le sablé breton

  1. Fouettez les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis incorporez le beurre mou. Tamisez la farine et la levure chimique ensemble et ajoutez-les à la préparation précédente. Ajoutez la fleur de sel et terminez le mélange à la maryse, il doit être bien lisse.
  2. Formez un disque, filmez-le et placez au frigo pour 2 bonnes heures. Une fois refroidi, étalez le sablé breton sur un Silpat ou une feuille de papier sulfurisé à une épaisseur de 0,5 cm puis placez un cercle de 22 cm de diamètre dessus, appuyez pour couper la pâte et enlever l’excédent sur les bords (il ne doit presque pas vous rester de chutes si vous êtes à la bonne épaisseur).
  3. Enfournez 17 minutes dans un four préchauffé à 180°C. Une fois cuit, enlevez le cercle et laissez-le refroidir sur sa feuille de cuisson.

La crème mousseline spéculos

  1. Dans un saladier mélangez les jaunes, le sucre et la poudre à crème. Portez le lait à ébullition puis ajoutez la pâte de spéculos, mélangez bien et versez sur le mélange aux œufs tout en fouettant.
  2. Reversez le tout dans la casserole et portez à ébullition en fouettant constamment. Maintenez l’ébullition une minute pour pasteuriser la crème pâtissière (= tuer les potentiels vilains micro-organismes) puis ajoutez le beurre à chaud hors du feu. Mélangez au fouet (vous pouvez aussi mixer si la préparation est trop dure à lisser) puis versez le tout dans un récipient plat, filmez au contact et placez au congélateur jusqu’à complet refroidissement (attention on ne veut pas la congeler, juste faire un refroidissement rapide).

Le streusel noisette

  1. Mettez tous les ingrédients dans le bol de votre robot et sablez avec la feuille. Disposez sur un Silpat ou une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 15 minutes dans un four préchauffé à 165°C. Laissez refroidir.

La crème de caramel

  1. Dans une casserole (pas trop petite car quand on décuit un caramel avec de la crème ça monte haut dans la casserole) mettez le glucose au fond puis le sucre par dessus et faites fondre à feu moyen. Pas besoin de mélanger avec une cuillère ou de mettre de l’eau, ça se fait tout seul, personnellement je secoue un peu ma casserole si je vois que ça bulle trop sur les côtés et pas au milieu, comme ça ça répartit le sucre.
  2. Parallèlement à ça, faites chauffer la crème. Une fois que le caramel a une belle couleur, versez la crème chaude dessus en remuant, faites attention ça mousse et ça dégage une vapeur très chaude !
  3. Versez ensuite la crème caramel dans un bol ou mieux, dans une bouteille souple en plastique avec un petit embout pour pouvoir facilement la pocher sur la tarte.

Montage

  1. Coupez la mangue en cubes et réservez.
  2. Montez la mousseline spéculos, pour ça mettez votre pâtissière dans le bol de votre robot, lissez-la avec le fouet puis raclez les bords du bol et ajoutez le beurre à froid (il doit être mou pour bien se mélanger avec la crème pâtissière).
  3. Mélangez à vitesse moyenne en raclant les bords du bol si nécessaire et en réchauffant éventuellement au chalumeau votre bol pour obtenir une préparation bien lisse. Quand on monte une crème pâtissière en mousseline, elle doit blanchir, se lisser et devenir brillante.
  4. Si vous avez de petits morceaux c’est que votre beurre est trop froid, il faut donc réchauffer. Si vous voyez que les ingrédients ne sont pas bien mélangez, c’est que la préparation est tranchée, continuez à fouetter en réchauffant éventuellement. Si vous avez trop réchauffé, votre préparation va devenir liquide, il faut alors la remettre un moment au frigo avant de la fouetter à nouveau.
  5. Faites la chantilly mascarpone : mettez tous les ingrédients dans le bol de votre robot et fouettez jusqu’à obtenir une belle chantilly crémeuse (attention à ne pas trop la monter, après c’est moins joli quand on la poche). Réservez.
  6. Posez le sablé breton sur le plat de service et commencez par pocher la mousseline spéculos (j’ai utilisé une énorme douille avec de fines dents appelée « french star tip ») puis la chantilly mascarpone (là j’ai utilisé une douille lisse de taille moyenne). Disposez harmonieusement les dés de mangue puis faites de petits points de crème de caramel. Terminez en saupoudrant de streusel noisette.

Notes

Quand on croque dans ce Fantastik mangue, les saveurs de tous les éléments se mélangent vraiment bien. Le sablé breton pas trop cuit fait un excellent support. Quelqu’un m’a dit que ça avait l’air lourd mais, après avoir goûté, que c’était en fait tout léger. Moi j’aurais juste mis un peu plus de mangue mais j’ai adoré créer cette tarte et je vais assurément m’amuser à en faire d’autres rapidement !

Vous aurez beaucoup plus de streusel noisette que nécessaire mais moi j’en saupoudre mes glaces, mes yaourts…

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Ce blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie. Et comme les passions c'est fait pour être partagé, je vous invite à me suivre dans toutes mes aventures...

Laisser un commentaire

105 commentaires

    • Merci beaucoup ! Tu as très bien défini que que j’aime : le « qualitatif créatif », je m’en souviendrai parce que c’est exactement ça vers quoi j’ai envie d’aller. En tout cas merci pour ton passage et ton petit mot.

  • J’adore ! C’est super jolie !! Hier j’ai fait une tarte chocolat-caramel, je ne peux en dire autant ! j’ai carrément foiré le caramel. Comment faire lorsqu’on a une partie du sucre qui n’a pas encore fondu dans la casserole et une autre partie qui est déjà devenue du caramel proche du crâmé ?? J’ai paniqué à ce moment là, je ne savais vraiment pas quoi faire… au lieu d’être moelleux et onctueux, le caramel était dur comme du béton au fond de la tarte. Catastrophe !

    Quoiqu’il en soit, la tienne me donne envie de retenter un caramel 🙂 Merci pour la recette.

    Joyeuses Pâques à toi 🙂

    • Hey, merci et joyeuses pâques à toi aussi ! En fait il faut bien différencier caramel et sauce caramel comme ici. Pour éviter le soucis que tu as eu il faut utiliser une casserole avec une taille adaptée pour qu’on ai qu’une fine couche de sucre au fond et il faut bien décuire avec de la crème chaude sinon ça fait un bloc. Elle était chaude la tienne ? Ou tu as peut-être mis sur un feu trop fort ou y’avait trop épais de sucre dans ta casserole.

  • C’est tout simplement magnifique! Toutes ces saveurs doivent être délicieuses, j’en salive!!! Quand je vois tes photos, je me dis que tu as bien fait de changer de carrière professionnelle. C’est ton chéri qui a de la chance de pouvoir goûter à toutes ces merveilles.

    • Oui c’est clair qu’entre infirmière et pâtissière y’en a un qui me correspond direct ! J’adore tout ce qui est création et puis je suis super gourmande donc là je m’éclate vraiment. On prépare tous les éléments séparément et quand tu goûtes enfin le tout c’est booon 😉

  • je suis sous le charme de ton joli blog et recettes que je viens de découvrir !!!
    les recettes et les photos sont de toutes beautés,
    bravo et merci pour ces beaux partages 🙂

    • Et non c’est une moi mais je suis flattée 😉 Mangue et spéculos ça peut paraître bizarre comme association mais ça fonctionne super bien.

    • Aaaah ça fait super plaisir, merci ! J’adore le fait que tout le monde apprécie cette tarte que je me suis régalée à faire, comme quoi c’est vraiment communicatif le bonheur en pâtisserie 😉 À très bientôt ici alors !

    • Moi j’ai beaucoup aimé le mélange des saveurs et des textures, même si ça peut paraître un peu étrange mangue-spéculos alors hésite pas à me dire ce que tu en penses si tu essaies !

    • Oh chouette, je n’avais même pas vu, je viens juste d’aller voir grâce à toi, merci de cette bonne nouvelle ! La douille rend bien c’est vrai, j’ai toujours adoré glacer mes cupcakes avec ce genre de douille énorme.

  • Bonjour Valérie,
    Petit commentaire pour vous dire qu’à la Michalak Masterclass on adore le résultat !
    C’est toujours un plaisir de voir des créations inspirées par nos Fantastik ou Kosmik, et cette fois-ci le résultat est bluffant, vraiment on adore !

    A très bientôt sur les réseaux sociaux !

    • Waow merci beaucoup d’être passés voir ma version, votre concept est tellement génial que ça met ma créativité en ébullition ! Comme on dit en anglais « you made my day » !

    • Il y a à la fois du riche et gourmand, du fruité, du délicat et léger, c’est vraiment une composition où tous les éléments se marient quand on croque dedans. Elle a disparu très vite mais j’ai plein d’idées pour d’autres Fantastik 😉

    • Oui c’est clair que c’est pas le dessert qu’on peut faire à l’improviste, il y a 5 ou 6 préparations différentes je crois donc ça prend du temps mais alors comme ça en vaut la peine quand on mord dedans… Mes gourmands étaient ravis !

    • Merci Chantal ! Figure toi que l’équipe de Michalak m’a laissé un commentaire pour me dire qu’ils adoraient, regarde un peu plus haut.

  • Je ne connaissais pas non plus le concept avant de te lire, et c’est vraiment « fantastique »! 🙂
    Vraiment c’est joli comme tout, gourmand comme pas possible… je n’ai qu’une envie, croquer dedans!
    Yum!!
    Tu as fait un travail si minutieux en plus!

  • Je ne serais pas capable de choisir entre les 2 versions, elles sont toutes les 2 juste magnifiques, je suis ébahie! Entre le visuel, les différents parfaits et textures, ça doit être un cocktail explosif! J’espère être à ce niveau dans 1 an!^^

    • Cocktail explosif, c’est pas mal comme vision, ça évoque bien le mélange de tous les goûts 😉 Et pour le niveau, faut juste faire ce qui t’inspire et avoir de bonnes bases, moi j’ai juste un CAP et bientôt une mention, je ne fais que commencer.

  • Miam, miam et miam! Sans même goûter, c’est évident que c’est une tuerie!
    Au fil de tes recettes, je me rends compte qu’on a pas mal de goûts culinaires en commun. Résultat je salive devant mon ordi!
    J’ai découvert ce concept de Michalak dans le mag Fou de Pâtisserie et j’ai trouvé ça super! Ca donne des idées et envie de créer!
    En tout cas j’essaierai ta version un de ces 4! 🙂

    • Oui c’est dingue hein, ça donne envie de faire des compositions de folie ces Fantastik ! En tout cas merci pour ton passage et au plaisir de te relire par ici.

    • Merci ! Je crois que ce concept je ne pourrais jamais m’en lasser, j’adorerai tellement travailler dans un endroit comme la Michalak Masterclass où on crée de si belles choses tous les jours…

  • Merci beaucoup d’avoir partagé cette magnifique recette. Cela faisait un moment que je souhaitais réaliser un fantastik et c’est la vôtre qui m’a le plus inspirée (cela m’a permis aussi de découvrir votre blog). J’ai donc réalisé un fantastik « à ma manière » en ne conservant que le sablé breton (le meilleur jamais fait !), la mousseline spéculos (un délice !) et la chantilly mascarpone (le top !). Je n’ai pas mis le streusel noisette ni la crème caramel car je voulais mettre en avant plusieurs fruits. J’ai choisi les classiques fruits exotiques : mangue, ananas, kiwi, de la pulpe de fruit de la passion en petites touches sur la chantilly. J’avais aussi un peu peur de ne pas bien savoir gérer la déco et que cela ne ressemble plus trop à rien à vouloir trop en mettre. Pour ajouter un peu de craquant j’ai dispersé des brisures de spéculos. Et pour une dernière touche exotique, des petits palets en forme de cœur de chocolat blanc saupoudrés de noix de coco râpée. J’avoue que j’étais très satisfaite du résultat (pour une débutante !) tant visuellement (très inspiré du vôtre, d’autant plus que j’avais une grosse douille en étoile tout à fait par hasard) que gustativement et mes amis-goûteurs aussi !
    Un grand merci !

    • Merci Françoise ! J’aime beaucoup la façon dont vous avez choisi de vous approprié ma Fantastik, la pulpe de passion et les petites touches de chocolat blanc coco ça devait être super. J’espère que ça vous aura donné envie de tester de nouvelles Fantastik, les possibilités sont illimitées et c’est ça qui est super.

  • Quoi te dire à part que tu as énormément de talent. C’est fou a quel point cette tarte, et beaucoup d’autre sur ton blog sont spectaculaire. J’adore, tu es très créative, ça me donne envie de me surpasser ^^. Je lance un concours sur les tartes en faveur d’une association, tu devrais tenter ta chance. Je suis sûr qu’elle sera sublime comme toute les autres.
    http://girlyanddelicious.over-blog.com/2014/06/a-gagner-un-sac-a-tarte-en-faveur-de-l-association-jiaci.html

  • Whoua je viens de découvrir votre site … Que des merveilles !! J’ai très envie de tester cette tarte car j’adore le spéculos et le caramel … Par contre je n’ai pas de glucose, pensez vous que je puisse le remplacer par quelque chose de plus « commun » pour réussir le caramel ? Merci pour toutes vos bonnes idées !!!

  • Bonjour,

    Tout d’abord bravo, c’est vraiment magnifique. J’ai bien envie d’essayer pour l’anniversaire de ma soeur et je voulais vous demander pour combien de personnes est la recette à votre avis? Et vous croyez que ça tient si on le fait la veille?

    Merci beaucoup.

    • Bonjour Alice, alors moi je dirai que avec cette taille de cercle c’est pour 6 personnes gourmandes 😉 C’est possible de le faire la veille mais ça voudrait dire le mettre au frigo et c’est dommage car ça risque de ramollir le sablé breton. Si vraiment vous ne pouvez pas le faire à l’avance vous pouvez tout faire la veille et mettre la chantilly au dernier moment, même si c’est une chantilly mascarpone qui ne craint pas trop c’est mieux de ne pas la faire en avance.

      • Bonsoir,

        Merci beaucoup pour ta réponse. Du coup, j’ai d’autres questions, désolée de t’embêter mais je ne voudrais vraiment pas le rater, ça a l’air tellement bon.

        Alors… pour le caramel, tu mets le glucose dès le départ avec le sucre? C’est indispensable? (je ne suis pas sûre d’en trouver).

        Est-ce que je peux mettre de la crème fleurette dans la chantilly à la place de la crème liquide?

        Et enfin, si je les laisse séparer, est-ce que tu penses que je peux faire le sablé breton, la mousseline speculos et le caramel à l’avance?

        Merci, merci, Alice!

        • Pour le caramel oui, tu prends une casserole pas trop petite pour ne pas te brûler quand tu vas ajouter la crème et tu pèses d’abord le glucose et ensuite le sucre. Tu fais chauffer doucement. Le glucose n’est pas indispensable, c’est juste pour éviter au sucre de masser (faire des morceaux). Pour la crème oui tu peux sans problème mettre de la crème fleurette à la place de la crème entière classique, si ma mémoire est bonne elle contient juste plus de matières grasses, sinon c’est la même chose (attention on parle bien de crème liquide hein, pas de crème épaisse). Et oui tu peux tout faire à l’avance sauf monter la mousseline spéculos parce qu’elle va durcir au frigo alors que toi tu as besoin qu’elle ait une belle texture souple pour la pocher.

        • Valérie, un grand merci pour toutes ces réponses et surtout pour cette merveilleuse recette. Je ne vous joins pas de photo parce que tout a été dévoré bien trop vite (et de toutes façons il n’était pas aussi beau que le votre) mais je peux vous dire que je n’ai jamais eu autant d’éloges!!! Certains n’ont pas voulu croire qu’il ne venait pas de la pâtisserie, d’autres m’ont répété trois fois de bien garder la recette et j’ai même eu droit à « c’est le meilleur gâteau que j’ai mangé de ma vie ». Bon, c’était de mon papa, ça ne compte peut-être pas. 🙂 Enfin bref, merci, bravo, tout ça, tout ça.

          La prochaine fois je teste la tarte chocolat, noix de pecan, sirop d’érable. A très bientôt donc!!

          • Oooooh le commentaire d’un papa ça ça vaut de l’or ! Le principal en tout cas c’est que vous vous soyez tous régalés en sachant que en plus c’est vous qui l’avez fait ! À très vite pour la Fantastik made in Canada 😉

  • […] Valérie, vous ne pourrez qu’y trouver votre bonheur. Pour ma part, j’ai opté pour le Fantastik à la Mangue, que j’avais déjà réalisé et qui est, croyez-moi, juste dément; et vous promet bien des […]

    • Do you believe me if I say Michalak’s team reached out to me to tell me they loved it and it could totally be one of theirs. I was so happy ! Unfortunately the recipes are only available in French but I plan to make every recipe both in French and English from now on.

  • Bonjour.
    Une recette très tentante 🙂
    J’aurai une question pour la mousseline: beurre à chaud et beurre à froid (je ne connais pas): peut-on s’en passer (beurre « normal ») ou faire autrement?
    merci d’avance 🙂

    • Bonjour Delphine,
      Alors ça peut paraître compliqué cette histoire de mousseline mais en fait pas tant que ça : une mousseline c’est une crème pâtissière dans laquelle on rajoute du beurre. Le beurre, quand il refroidit, se solidifie et c’est ça qui donne sa tenue à la crème spéculos alors c’est difficile de s’en passer.
      Il faut juste ajouter une partie du beurre coupé en morceaux dans la pâtissière au spéculos juste après que vous l’ayez cuite, ensuite vous la versez dans un grand plat, vous la faites refroidir et elle va commencer à devenir plus ferme. Une fois qu’elle est bien froide à cœur (plongez votre doigt au milieu pour vérifier), on veut pouvoir la pocher avec une jolie douille donc on va lui rajouter du beurre. On commence par mettre la pâtissière dans le bol du robot, on la fouette et ensuite on lui rajoute du beurre mou (pas froid, pas fondu, mais bien mou, c’est à dire qui se tient encore en cubes mais qui n’oppose aucune résistance si on plonge son doigt dedans). On fouette jusqu’à ce que les deux se mélangent bien et on se régale d’une délicieuse mousseline.
      Si vraiment ça vous semble trop compliqué, la meilleure alternative c’est de faire une chantilly mascarpone au spéculos (avec de la pâte de spéculos).

  • Gâteau excellent…caramels pas forcément évident à réaliser. ..mais une association de textures, de couleur et de goût juste formidable!
    Merci pour cette recette geniale

    • Merci Déborah ! J’adore vraiment cette recette et je suis aux anges à chaque fois que quelqu’un l’apprécie à sa juste valeur comme toi 😉 Si tu as aimé, c’est que j’ai bien fait mon boulot !

  • Bonjour bonjour,

    je voudrais savoir; je ne suis pas une grande patissiere mais je suis appliquer alors je vais tenter de reproduire cette superbe tarte !
    Malheureusement je ne sais pas ce que vous entendez par « beurre à chaud (beurre qu’on met dans la crème pâtissière chaude) et beurre à froid (beurre qu’on utilise pour monter la crème pâtissière froide en mousseline) »

    pourriez vous m’eclairer ?

    Merci par avance – CF

    • Bonjour,
      Alors voilà : dans cette recette, on utilise du beurre pour donner une super texture à la mousseline et on l’utilise en deux fois. Une partie du beurre à température ambiante est mise dans la crème pâtissière quand elle est chaude, et l’autre partie du beurre (qui doit être à température ambiante lui aussi) est ajoutée dans la crème pâtissière quand elle a refroidi. On fait la 2e partie en fouettant pour lui donner une belle texture aérienne.

  • Bonjour,
    Je m’apprête à réaliser cette recette qui a l’air sublime, mais il n’est pas précisé la quantité de pâte de spéculos utilisée pour la mousseline, je ne voudrais pas faire n’importe quoi !
    Merci beaucoup.

    • Bonjour Marie,
      Alors pour la quantité de spéculos c’est selon ton goût, moi en général je mets trois grosses cuillères à soupe et je vois ce que ça donne. A savoir qu’ensuite tu fais ta pâtissière et que si tu veux en rajouter un peu tu peux le faire à ce moment là.

    • Hello Gwen, si tu parles de sirop de glucose déshydraté je n’en ai jamais utilisé mais apparemment tu peux le réhydrater avec 15% d’eau (mais tout dépend du DE, regarde sur la boite) et après tu l’utilises normalement.

  • Faite ce week-end sous la forme d’un number cake : une tuerie !! J’ai divisé par 2 la teneur en beurre de la mousseline au spéculoos et c’était délicieux comme ça. Il me manquait la super énorme douille pour un résultat optimal 😉 A ta demande, je peux t’envoyer une photo. Merci pour cette super recette très créative en tout cas !

    • Hey génial Perrine ! Avec plaisir pour la photo,si tu as Instagram tu peux la poster et me taguer dedans @valerie_ilovecakes Merci à toi d’avoir pris le temps de me faire un retour 😉 A bientôt sur le blog pour une autre recette !

  • Je suis une grande grande fan de votre blog et depuis le temps que cette recette me fait de l’œil, ça y est, je me lance ! mais je voulais vous demander la taille du cercle utilisé pour la cuisson du sablé breton ?
    Bravo et merci pour ces superbes partages !
    Tanya

    • Bonjour Tanya, merci beaucoup pour ce petit mot. J’ai utilisé un cercle de 22 cm de diamètre pour faire le sablé breton. Si tu n’en as pas, tu peux le faire un peu plus petit ou un peu plus gros, il y a de la marge avec les autres ingrédients.