Gâteaux Tutoriels

Ruffle cake Oreo à la verticale

Aujourd’hui les amis c’est ruffle cake Oreo au programme ! Ce gâteau, que ça soit l’intérieur ou le glaçage, je l’adore, et c’est un des plus jolis que j’ai fait.

Ruffle cake à la verticale

Aaaaaah les layer cakes… Malgré toutes les bonnes choses que je vois défiler au boulot et même si j’adore les desserts très classe, se sont encore eux que je préfère faire et que je choisis systématiquement pour les grandes occasions comme les 20 ans de ma cousine Margaux ou les 50 ans de ma maman.

Je ne sais pas si c’est le fait que je m’éclate à la poche à douille ou si c’est la réaction des gens face à la découverte de l’intérieur mais moi  ça m’amuse et la pâtisserie c’est aussi fait pour ça, non ?

Ruffle cake Oreo

Alors oui, je sais, on pourra toujours me reprocher que c’est trop gras, trop sucré, trop coloré, trop ci ou encore trop ça… Mais c’est ce que j’aime dans mon métier de pâtissière, c’est qu’on peut tout faire en s’adaptant à nos envies et à la personne pour qui on fait le gâteau. Cette fois j’ai eu envie de tester le ruffle cake à la verticale, je trouve ça trop mignon.

Vue intérieure du ruffle cake Oreo

En 2011 j’avais partagé avec vous mon premier essai de ruffle cake, il était rose et j’en avais fait un tutoriel photo pour que vous aussi vous puissiez le refaire à la maison. Cette fois c’est aussi un ruffle cake, ce qui veut dire « gâteau avec des volants » mais l’effet est différent car la technique de pochage change un peu. Du coup je vous ai fait une petite vidéo pour que vous vous rendiez un peu plus compte de la position qu’il faut avoir pour créer cet effet.

Volants du ruffle cake Oreo

La base est un layer cake Oreo, cette recette est excellente et je l’utilise régulièrement depuis que je l’ai testée la première fois. J’ai utilisé le même glaçage, une crème au beurre meringue suisse, pour garnir l’intérieur et pour glacer le gâteau.

Je l’ai parfumée à la banane avec un arôme LorAnn Oils (je n’utilise que ceux-là, je les adore) et je l’ai colorée en Teal avec un colorant Americolor (idem, se sont mes chouchous).

Papillons en pâte à sucre

On commence par réaliser les gâteaux la veille et le jour J on monte et on glace le gâteau. Vous pouvez même vous organiser sur 3 jours mais ça implique de mettre le glaçage au frigo et de le faire revenir à consistance idéale le jour J et ça tout le monde n’y arrive pas bien alors voilà ce que je vous conseille :

– jour 1 : faire les 3 gâteaux, les laisser refroidir, les filmer et les mettre au frigo

– jour 2 : faire la crème au beurre meringue suisse, monter le gâteau et faire la sous-couche de glaçage (c’est ce qu’on appelle la « crumb coat »), faire prendre 30 minutes au frigo et glacer entièrement le gâteau

Belle part de ruffle cake

 

Print
Belle part de ruffle cake

Ruffle cake Oreo à la verticale

  • Auteur: Valérie Décoret
  • Préparation: 1h
  • Cuisson: 25 minutes
  • Total: 1h25
  • Pour combien ?: 12 à 16 personnes
  • Catégorie: Dessert
  • Cuisine: Pâtisserie américaine

Description

Un ruffle cake Oreo avec des volants à la verticale.


Ingrédients

Recettes de Linda Lomelino

Les gâteaux Oreo

  • 75 g de beurre à température ambiante
  • 255 g de sucre en poudre
  • 185 ml de lait
  • 1,5 càc d’extrait de vanille
  • 195 g de farine T55
  • 3/4 càc de levure chimique
  • 52 g de blanc d’œuf (1,5 blanc)
  • 12 biscuits Oreos de taille standard

Le glaçage

  • 4 blancs d’œuf
  • 200 g de sucre en poudre
  • 250 g de beurre doux à température ambiante
  • arôme Banana cream de LorAnn Oils
  • colorant Teal de Americolor

Préparation

Les gâteaux Oreo

  1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6), beurrez et farinez trois moules ronds de 15 cm de diamètre.
  2. Fouettez le beurre et le sucre pendant 3-4 minutes jusqu’à ce que le mélange soit aérien et blanchisse légèrement. Ajoutez le lait et l’extrait de vanille, mélangez bien. Raclez les bords du bol et incorporez la farine et la levure chimique.
  3. Ajoutez les blancs, fouettez 2 minutes, raclez les bords du bol et ajoutez les Oreos grossièrement écrasés (moi je les brise à la main pour éviter de faire trop de miettes).
  4. Répartissez le plus également possible la pâte dans les 3 moules et enfournez pour 25 minutes à 180°C. Une fois les gâteaux cuits, laissez-les refroidir 10 minutes dans les moules avant de les démouler et  de les laisser complètement refroidir sur une grille. Filmez-les une fois froids et mettez-les au frigo.

Le glaçage

  1. Sortez votre beurre du frigo plusieurs heures à l’avance et coupez-le en morceaux, on veut qu’il soit mou pour l’incorporer à la meringue.
  2. Dans un récipient résistant à la chaleur (un saladier ou carrément la cuve en métal de votre robot) mélangez les blancs d’œufs et le sucre. Placez au dessus d’un bain-marie (le saladier ne dois pas toucher l’eau) et fouettez sans vous arrêtez jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher (65°C au thermomètre, ça prend environ 5 minutes). Si vous n’avez pas de thermomètre, trempez votre index et votre pouce dans la préparation, frottez-les l’un contre l’autre, vous ne devez plus sentir aucun grain de sucre sinon continuez à fouetter.
  3. Versez la préparation dans le bol de votre robot et battez la préparation à grande vitesse avec le fouet jusqu’à ce qu’elle refroidisse, il faut que la meringue soit bien brillante et qu’elle refroidisse, ce qui prend environ 10 minutes.
  4. Changez le fouet pour la feuille et incorporez le beurre à vitesse moyenne, un morceau à la fois. Pour que le glaçage soit réussi, la meringue suisse et le beurre doivent être tous les deux à la même température. Une fois qu’il est bien incorporé, ajoutez éventuellement purées de fruits, curds, pâtes à tartiner, arômes et colorants, augmentez un peu la vitesse et continuez à fouetter pour environ 3 minutes. Raclez les bords du bol et fouettez 2 minutes à basse vitesse pour éliminer les bulles d’air.
  5. La crème se conserve environ 5 semaines au congélateur ou une semaine au frigo dans une boite hermétique.

Le montage

  • Commencez par égaliser la surface des gâteaux avec un grand couteau à génoise.
  • Ensuite prenez un plateau tournant (quelque chose comme le plateau tournant à fromage à 8€ chez Ikea ça va très bien), ça facilite la tâche mais ce n’est pas grave si vous n’en avez pas. Posez dessus une feuille de papier sulfurisé puis un rond en carton du diamètre de vos gâteaux pour pouvoir les bouger facilement.
  • Mettez un peu de glaçage dessus, lissez bien avec une spatule coudée et recouvrez du deuxième gâteau. Répétez l’opération en terminant par le dernier gâteau face plate vers le haut.
  • Pour que l’étape du glaçage soit plus nette et plus facile je vous conseille de faire ce qu’on appelle une « crumb-coat » (de « crumb » = miette et « coat » = couverture) on couvre donc le gâteau et les miettes éventuelles d’une fine couche de glaçage et on passe au frigo au moins une heure.
  • Une fois la crumb coat faite, on garnit sa poche à douille d’une petite douille pétale droite (pas incurvée, moi j’utilise une Wilton 103) et on la remplit de glaçage.

Douile Wilton 103

  • Pour former les volants à la verticale, une démonstration vaut mille mots alors c’est parti :

  • J’ai juste terminé la décoration par des papillons en pâte à sucre blanche et du sucre cristal gros grains.

N’hésitez-pas à m’envoyer un mail ou à me laisser un commentaire si vous avez encore des questions après ça !


Notes

J’adore cette base aux Oreos, elle est excellente et l’avantage c’est qu’elle se marie avec plein de parfums de glaçages différents. Pour le glaçage, je suis conquise par les ruffles à la verticale, c’est plus fin que la version classique je trouve. Je suis vraiment fan de ce ruffle cake Oreo.

Keywords: oreo, layer cake, cbms

A propos de l'auteur

Valérie

Fan absolue de l'automne, je suis la pâtissière derrière I Love Cakes. Mon chien adoré Dexter est toujours dans mes pattes et j'adore ça ! Le blog est le reflet de mon goût pour la gastronomie, les voyages et la photographie.

Laisser un commentaire

28 commentaires

    • Merci, moi aussi j’adore cette couleur, un bleu-vert qu’on appelle « teal » en anglais. Et je confirme c’était bien bon, surtout si on est fan d’oreos !

  • Ce gâteau est magnifique, sa couleur avec le fond rose des photos me font complétement chavirer je suis fan ! Et puis on s’en tape que ce soit trop gras trop sucré tant que c’est bon ! 😀 En tout cas j’ai pas goûté mais ça donne envie et ça c’est déjà beaucoup 😉

    • Loooool j’ai adoré ton commentaire, t’as raison on s’en tape ! En tout cas merci, c’était bon avec les gros morceaux d’Oreo dedans. Le même gâteau avec un glaçage choc ça doit être top aussi.

  • Bravo, il est super beau. Mon ruffle cake ressemblait plus à ta version rose mais en violet pour moi !!! Mais celle-ci avec de mini froufrou j’adore aussi ! Tu es vraiment doué, je ne sais pas si j’arriverais à en faire d’aussi petite .
    Bises et belle fin de journée

    • Oui le rose c’était la version ruffles « normaux » en vagues et là c’est juste à la verticale. On dirait pas mais c’est moins technique. En tout cas contente qu’il te plaise, le rendu est vraiment chouette je trouve.

  • Bonjour,
    J’adoooore ton ruffle cake !!!! Il est juste trop beau !!! Et ton blog est juste génial ! Tu m’as donné l’envie d’en faire un, mais impossible de trouver la douille 121. Peux-tu me dire où je pourrai m’en procurer ?
    D’avance merci pour ton aide précieuse

  • Bravo pour ce merveilleux gâteau il est juste sublime !! Je suis entrain de le faire et j’ai un petit souci les couches si très fines faut il doubler les doses pour le gâteau ?

    • Bonjour Nawel,
      Non non, je donne toujours la recette que j’ai faite pour réaliser le gâteau en photo donc sauf erreur de ma part, les proportions sont les bonnes.

  • Bonsoir, MERCI pour cette recette! Ah qu’il est beau! Je veux le Même pour mon anniversaire Mais du coup je me demande comment déposer les derniers ruffle sans abîmer les premiers? Une video de A à Z aurait été trop top!
    MERCI d’avance

    • Hello Mélanie ! Ça tombe bien que tu dises ça parce que dès le printemps prochain je vais publier des tutos sur ce genre de recettes. Pour ne pas abimer les derniers ruffles il faut tenir la poche bien droite et légèrement inclinée vers toi. C’est pas évident et ça demande un peu de pratique pour qu’on ne puisse plus distinguer le début de la fin, j’avoue !

        • Ce gâteau est tellement beau que comme je disais je veux le même pour mon anniversaire du coup j’ai tenté pour m’entrainer.. pfiou fastidieux la CBMS.. mais j’y suis parvenue sauf que sur le votre elle parait légère et souple, mais chez moi c’est .. du beurre? c’est normal?
          J’ai fais ça sur un gâteau déjà très sucré et lourd, du coup c’est vraiment pas bon.. est il possible de mettre moins de sucre et de beurre dans la CBMS ou c’est déconseillé? Merci beaucoup!!!! et belle journée 😉

          • Première question, est-ce que tu as mis ton gâteau glacé au frigo ou pas ? Parce que le truc à pas faire c’est de le manger froid. Ensuite, sans voir le gâteau c’est difficile mais je pense qu’il y a eu un soucis avec ta crème au beurre parce que normalement tu ne dois pas avoir l’impression de croquer dans une plaquette de beurre hihihi. Normalement c’est léger et aérien (enfin autant qu’une CBMS peut l’être, hein).
            Techniquement oui, on peut enlever du sucre à la crème au beurre mais je pense que c’est plutôt un soucis dans la réalisation qui a fait que tu n’as pas aimé. Parce que moi j’en ai convaincu des tonnes de gens avec cette recette 😉